Archives par mot-clé : Circulations

[Appel] La danse française en Allemagne et son enseignement au début du XVIIIe siècle

Appel à Communication pour une journée d’étude :
La danse française en Allemagne et son enseignement au début du XVIIIe siècle
Autour du Parfait Maître à danser (Rechtschaffener Tantzmeister)
de Gottfried Taubert (Leipzig, 1717)

[Vous trouverez ici une présentation incomplète de l’argumentaire scientifique. Le détail de l’appel à communication en anglais, allemand et français se trouve en bas du petit descriptif ci-dessous.]

L’année 2017 marquera le tricentenaire de la publication d’une source majeure sur la danse dans le monde germanique du début du XVIIIe siècle : l’ouvrage monumental de Gottfried Taubert Rechtschaffener Tantzmeister, paru à Leipzig en 1717 chez Friedrich Lanckischens Erben.

Du 5 au 8 septembre 2017, auront lieu quatre journées autour des leçons et de l’enseignement de la danse de style français en Allemagne, composées de six demi-journées d’ateliers pratiques et de deux demi-journées d’étude théoriques. Ces rencontres seront le premier volet d’un « Événement Taubert » dont le pendant sera le Colloque international Gottfried Tauberts « Rechtschaffener Tantzmeister » (Leipzig 1717) : Kontexte – Lektüren – Praktiken, organisé par l’Institut für Theaterwissenschaft (département des Arts du Spectacle) de l’Université de Leipzig, sous la direction de Dr. Hanna Walsdorf et qui aura lieu au Musikinstrumentenmuseum der Universität Leipzig du 20 au 23 septembre 2017.

Les deux demi-journées d’étude théoriques seront centrées sur les leçons et l’enseignement de la danse française en Allemagne, et sur les traités et ouvrages qui la documentent, dans le premier quart du XVIIIe siècle. Une large part sera faite à l’étude technique de ces sources allemandes, incluant la comparaison avec des sources européennes contemporaines. Il importera de souligner les enjeux possibles de ces recherches sur la pratique de la danse ancienne. L’on s’attachera également à mieux cerner la figure du maître à danser en Allemagne, en envisageant la diversité des pratiques, des statuts, des projets pédagogiques, mais également de l’articulation de la danse avec d’autres disciplines. Plus généralement, il s’agira de s’interroger sur les circulations des personnes, des savoirs, et les transferts culturels entre l’Allemagne et la France dans le domaine de la danse.
Pour la partie théorique de ces journées d’étude, nous lançons un appel à communications.

Thèmes possibles de communications :
― Quelles sources techniques pour la danse en Allemagne au début du XVIIIe siècle : les traités et les notations – filiations, influences et polémiques.
― Échanges et circulations des danseurs, maîtres à danser, élèves, entre la France et le monde germanique.
― Le contexte philosophique et religieux en Allemagne, et ses incidences sur l’enseignement de la danse.
― Le statut et les conditions de vie des maîtres à danser en Allemagne. Comparaison avec la France.
― Pratiques musicales associées à l’enseignement de la danse. Le violon du maître à danser. Techniques d’exécution.
― Le discours du maître à danser allemand : modalités, spécificités liées au contexte de production et de réception, relation entre théories et pratiques.
Tanz in Prosa : l’enseignement de la civilité, des révérences…
― La pédagogie de la danse selon les traités allemands : exercices, progressions, considérations anatomiques, etc…
― Les apports techniques des traités allemands (répertoire des pas, façon de les exécuter, etc.)
― Filiations, convergences et divergences entre les enseignements techniques de la danse française en Allemagne et dans les autres pays européens (France, Angleterre, Italie…), dans le premier quart du XVIIIe siècle.
― Les enjeux des catégories de la danse selon les traités allemands : belle danse, danse haute, danse comique et grotesque.
― Formes musicales et formes chorégraphiques pour la danse théâtrale en Allemagne : genres de danses, caractères, styles nationaux…
― Problèmes de traduction des chapitres techniques du Rechtschaffener Tantzmeister, transcriptions contemporaines (Gisela Reber…).

La langue de la journée d’étude et des échanges sera le Français, mais les communications en Anglais sont acceptées.
Les propositions de communication, n’excédant pas une page, et suivies d’une brève présentation bio-bibliographique, sont à envoyer avant le 31 janvier 2017 à l’adresse mail suivante : taubert2017@gmail.com
Une réponse sera rendue pour le 31 mars 2017.
Le lieu de la manifestation est Paris. Nous vous communiquerons l’institution d’accueil ultérieurement.

Comité Scientifique :
Jean-Noël Laurenti
Marie-Thérèse Mourey
Mickaël Bouffard
Comité d’organisation :
Hubert Hazebroucq
Gerrit Berenike Heiter
Irène Ginger

Partenaires :
ACRAS – Association pour un Centre de Recherche sur les arts du Spectacle au XVIIe et XVIIIe siècles.
CND – Centre National de la Danse
CMBV – Centre de Musique Baroque de Versailles
REIGENN – Représentations et Identités – espaces germaniques, nordique et néerlandophone – Université de la Sorbonne, Paris IV
Institut für Theaterwissenschaft, Université de Leipzig
Historical Dance Symposium Rothenfels


Appel à communication en anglais

Appel à communication en français

Appel à communication en allemand

[Appel] Danza e ballo a Napoli: un dialogo con l’Europa (1806-1861)

Danza e ballo a Napoli: un dialogo con l’Europa (1806-1861) / Danse et ballet à Naples : un dialogue avec l’Europe (1806-1861)

L’ Association Italienne pour la Recherche en Danse (AIRDanza, www.airdanza.it), organise, en collaboration avec la Fondation Pietà de’ Turchini/Centro di Musica Antica, un colloque international intitulé :

Danse et ballet à Naples: un dialogue avec l’Europe (1806-1861)

Il aura lieu du 9 au 11 novembre 2017 à Naples à l’Archivio di Stato, à la Biblioteca Nazionale « Vittorio Emanuele III », au MeMus (Musée et archive historique du Teatro San Carlo), à l’Università degli Studi Suor Orsola Benincasa et à la Fondation Pietà de’ Turchini/Centro di Musica Antica.

Appel à communication

Au XIXe siècle, la ville de Naples est la capitale du royaume le plus étendu de la péninsule italienne : constituant un important carrefour pour la culture théâtrale et chorégraphique, elle est considérée, jusqu’à l’unification du pays en 1860, comme l’un des plus importants centres italiens et européens de formation en danse ainsi que de production et circulation de ballets. À cette époque, la ville parthénopéenne est non seulement un lieu crucial pour la carrière d’artistes célébrés depuis longtemps par la recherche : la gloire des théâtres napolitains a également été bâtie sur l’œuvre de nombreux artistes qui attendent leur redécouverte et leur valorisation.

Est ainsi offerte aux chercheurs une pluralité d’objets d’étude, d’analyse et d’interprétation jusqu’à présent très peu approchés et qui – convenablement développés – pourraient mettre en lumière l’importance de la danse à Naples et plus en général dans le paysage de la culture chorégraphique italienne et européenne.

Parmi les finalités du colloque il y a la volonté de promouvoir la recherche en danse et de valoriser le patrimoine national et international. À ce propos AIRDanza sollicite des propositions d’intervention de la part de jeunes chercheurs et de chercheurs actifs dans les études en danse et dans les disciplines théâtrales. Seront encouragées les approches méthodologiques basées sur des prémisses interdisciplinaires et/ou transdisciplinaires, visant à la découverte, à l’analyse et à l’étude des sources primaires (relatives aux théâtres, danses, écoles privées, danseurs et chorégraphes, périodiques de spectacle, partitions, éditions musicales), ainsi que toute proposition abordant le ballet et la danse en rapport aux dynamiques de l’identité nationale (en tenant d’ailleurs compte du processus du Risorgimento) et aux nécessités d’autocélébration et de propagande mises à l’œuvre par le Royaume français d’abord, et par celui des Bourbons après.

Parmi les différentes pistes de recherches relatives à la période explicitée dans le titre du colloque, sont aussi suggérées : la danse en tant qu’art de la scène et métier; les théâtres de cour et les théâtres publics ; les danses de société et les danses populaires (aussi réadaptées pour la scène) ; la didactique et la formation au sein de l’école du « Regio Teatro di San Carlo » ; la transformation des typologies des ballets en concomitance avec les mutations esthétiques, du goût, du divertissement et de la mode ; la contamination et la migration des sujets et des livrets parmi les genres (danse, opéra, théâtre) ; les modalités d’élaboration des canons romantiques (relatifs aux styles de la danse et à ses sujets) ; la circulation des danseurs et chorégraphes entre Naples et l’Europe, et en particulier entre Naples, Milan, Paris et Vienne ; les stratégies entrepreneuriales ; les apparats scénographiques et les costumes de danse ; l’édition musicale.

Modalités de présentation des communications: relation, table ronde, performance, laboratoire.richiesta-di-contributi-italiano-francese-inglese-19122016

Langues du colloque: italien, français, anglais.

Les résumés peuvent être proposés dans une des langues du colloque et ne doivent pas dépasser les 1500 caractères. Ils doivent indiquer les sources d’archive et/ou les sources bibliographiques relatives au sujet choisi et être accompagnés d’un CV du candidat de 800 caractères maximum. Les fichiers sont à envoyer à info@airdanza.it avant le 31 mars 2017. L’acceptation du résumé sera communiquée avant le 30 avril 2017.

La publication des actes est prévue par la Fondation Pietà de’ Turchini – Centro di Musica Antica.

Comité scientifique: Roberta Albano, Rosa Cafiero, Elena Cervellati, Arianna Fabbricatore, Francesca Falcone, Paologiovanni Maione, José Sasportes, Francesca Seller.

Comité d’organisation: Roberta Albano, Francesca Falcone, Paologiovanni Maione, Letizia Gioia Monda, Maria Venuso, Patrizia Veroli.


Le texte de l’appel à communication en italien, français et anglais peut être consulté et téléchargé sur cette page.