Calendrier de fin d’année

Chers collègues et participants au séminaire, voici le calendrier des prochaines séances du séminaire Histoire culturelle de la danse :

  • 4 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, CHCSC-UVSQ)

« À la recherche de l’École de danse : une histoire des lieux et des politiques de gestion de la danse à l’Opéra (1779-1874) »

  • 11 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Lola Gonzalez-Quijano (postdoctorante, LARHRA-Univ. Lyon II)

«”Dites mon bordel” : l’amour vénal dans les établissements de spectacle parisiens au XIXe siècle »

  • Samedi 16 mai 2015 (9h-13h, salle 1)

Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS)

« Paris, New York, Londres, Calcutta: quelques étapes de la fabrication et circulation de la danse dite “hindoue” »

Séance suivie par une table ronde avec les intervenants du second semestre.

Au plaisir d’échanger avec vous lors de ces prochaines séances !

Vue de la salle de Walse construite au carré de la laiterie; Vue du temple de la paix dans le grand carré des Champs Elisées. Print shows celebrations for the anniversary of the founding of the French Republic, July 14, 1801 in two images, including a tent for dancing and a balloon ascension from which André Jacques Garnerin descends in a parachute above the Temple de la Paix and the Champs-Elysées. Library of Congress.
« Fête du 14 Juillet An IX. Vue de la salle de Walse construite au carré de la laiterie. Vue du temple de la paix dans le grand carré des Champs Elisées », 1801, Library of Congress.

Informations pratiques : Ecole des hautes études en sciences sociales (salle 7 les lundis, salle 1 le samedi – 105 bd Raspail 75006 Paris).

Un séminaire organisé par Elizabeth Claire, chargée de recherche au CNRS (CRH-CRAL) ; Emmanuelle Delattre-Destemberg, doctorante à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC) ; Marie Glon, docteure de l’EHESS (Centre Edgar Morin, IIAC-EHESS) ; Sophie Jacotot, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Vannina Olivesi, doctorante de l’EHESS (CRAL).


Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse. Une attention particulière sera accordée aux usages des sources dans l’historiographie de la danse : quels types de sources pour quelle histoire de la danse ? comment étudier l’iconographie ? quels enjeux scientifiques émergent lors de la reconstruction des pratiques et à l’occasion de leur mise en récit historique ? enfin, quelles méthodes spécifiques mobilise-t’on pour problématiser la distance entre l’historien et l’époque qu’il étudie, s’interroger sur l’anachronisme et faire de l’écart historique un instrument heuristique ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *