A propos – About

*

Le Carnet

Ce carnet “Histoire culturelle et danse” est un outil destiné à préparer et prolonger la réflexion engagée par l’Atelier d’histoire culturelle de la danse, notamment au sein du séminaire Histoire culturelle de la danse (EHESS, CRAL).

Nous souhaitons diffuser les informations pratiques et scientifiques relatives à l’activité du séminaire : présentation des axes thématiques du séminaire, comptes-rendus de séances, bibliographies. Nous souhaitons également partager de l’actualité éditoriale et scientifique comme des annonces de colloques ou de parution d’ouvrages.

*

Le séminaire Histoire culturelle de la danse

Depuis 2009, l’Atelier organise le séminaire d’Histoire culturelle de la danse qui est hébergé par le Centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL) et L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Ce séminaire destiné aux étudiants en Master et en doctorat ainsi qu’aux auditeurs libres propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste.

Organisé en 2018-19 par Elizabeth CLAIRE (CNRS-CRH), Mariem GUELLOUZ (Univ. Paris-Descartes), Lucile GOUPILLON (EHESS-CRAL) et Esteban BUCH (EHESS-CRAL), le séminaire propose d’explorer l’histoire des sociétés en confrontant les pratiques corporelles et les représentations de la danse en vigueur dans les contextes dites « théâtrales » et de « société ». Nous explorons toute particulièrement l’articulation entre l’histoire des danses en Europe et des pratiques historiquement catégorisé sous le prisme de l’orientalisme. A ces fins, nous engageons une relecture des sources, iconographiques, textuelles, orales et audiovisuelles, et une lecture critique de l’historiographie existante sur ces pratiques. Dans cette perspective, les méthodologies de l’histoire culturelle constituent une « boîte à outil » très précieuse pour l’analyse des pratiques et des représentations des danses.

Nous avons engagé plusieurs axes thématiques par le passé qui continue à informer nos recherches collectives :

  • On interroge la manière dont les moments clés, les grandes figures, les clichés, les lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie et l’imaginaire de la danse ont été historiquement construits.
  • Le deuxième axe porte sur la légitimité de la danse, dont la capacité à transgresser certains interdits liés au corps (question de la pudeur, du rapport homme/femme, etc.) a souvent été la cause de sa stigmatisation morale. Il s’agira d’explorer les enjeux de son expression dans l’espace public et la difficulté avec laquelle elle s’impose comme genre dramatique, mais aussi comme profession et comme pratique sociale se déployant dans un cadre codifié et ritualisé.
  • Qu’elle soit « artistique » ou « sociale », la danse est une pratique qui se caractérise par la circulation : entre villes et campagnes, entre capitales culturelles, d’un continent à un autre, entre groupes sociaux, d’un sexe à l’autre, d’un genre dramatique à l’autre. On s’intéresse donc aux circulations de danses, de personnes, de savoirs sur la danse et aux rencontres entre la danse et d’autres pratiques (musicales, théâtrales, de loisirs, etc.).
  • Parce que la danse est fondamentalement une histoire des corps, elle mobilise les affects, les sensations et des conceptions différentes de la corporéité ou de l’incorporation. Le quatrième axe portera donc sur les sensibilités, les conceptions du mouvement et la proprioception, de manière à proposer des pistes pour une histoire du corps vécu en danse.

*

The Seminar Cultural History of Dance

Since 2007, the members of the Paris Atelier for research in the Cultural History of Dance have been engaging collectively in a reflection on the methodologies of cultural history as applied to the study of dance. In collaboration with musicologist Esteban Buch (Director of the CRAL until February 2018) the Atelier has maintained a graduate research seminar at the EHESS since 2009. In addition to advancing our individual research projects in the cultural history of dance (see individual profile pages here), the research seminar and the Atelier at the EHESS have introduced methodologies and techniques of cultural history to Masters and doctoral students and published the results of our collective research in order to impact international dance historiography. In addition to emphasizing situated analyses of dance as a corporeal social practice, we have worked to extend dance history research to earlier periods than what is most commonly treated in the domain of anglophone Dance Studies. We are particularly sensitive to the urgent need for historical scholarship to include geographies, contexts, and perspectives that extend beyond the European and North American theatrical dance praxes that have most often been the focus of dance history. 

Over the past ten years the seminar on Histoire culturelle de la danse has studied a variety of themes including: dance and morality (cf. Marie Glon, Juan Ignacio Vallejos, eds., European Drama and Performance Studies No. 8: Danse et morale. Une approche généalogique, Sabine Caouche (series editor), Éd. Classiques Garnier, mai 2017); the question of authorship in dance (cf. M. Glon, V. Olivesi, J. Vallejos), « Writing (for) the Ballet in the Eighteenth Century », European Drama and Performance Studies, 2017-2, n° 9 : Ecrire pour la scène (XVe-XVIIIe siècle), dir. Sabine Chaouche, Estelle Doudet, Olivier Spina, pp. 263-279); gender history and dance (cf. E. Claireed., CLIO. Femmes, genre, histoire : Danser, No 46/2017, 320pp.); dance in circulation, and transnationalism in dance (“Le corps ‘oriental’. Genre, gestes et regards,” International Conference, Univ. Paris 7, December 2017); and dance iconography as a source for the historical study of dance practices. We have also explored the connections between dance, botany and the environment (including the animal world), most notably in the context of a year-long collaboration with American dance historian Felicia McCarren during her research residency with our Atelier at the Institut d’études Avancées de Paris (cf. “Species & Spectacle” symposium, IEA-Paris, 2018).

*

Nous contacter

Vous pouvez poser vos questions en commentaire ou nous écrire à histoireculturelle[dot]danse[at]gmail.com

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.