Archives de catégorie : Le séminaire

[Séminaire 2015-16] Séance de rentrée

Chers amis, chères amies, collègues et fidèles participant.e.s au séminaire Histoire culturelle de la danse, le programme de cette année n’est pas encore finalisé, mais nous vous invitons dès à présent à nous rejoindre le 9 novembre pour la séance de rentrée du séminaire.

Nous diffuserons très prochainement le programme de l’année sur ce carnet et sur le site de l’Ehess.

Nous attirons votre attention sur le fait que le séminaire change d’horaire cette année puisqu’il aura lieu de 15h à 18h, une fois par mois. Vous trouverez un récapitulatif des dates des séances en bas de ce billet.

Notre séminaire 2015-2016 est organisé autour de deux axes :

  • les lieux et la circulation des danses ;
  • l’auteur en danse.

Nous vous convions donc à une séance de rentrée le 9 novembre prochain qui sera consacrée à la circulation des danses. Nous aurons le plaisir d’écouter Stéphanie Gonçalves, docteure en Histoire, ATER à l’Université de Rennes 2 et collaboratrice scientifique à l’Université Libre de Bruxelles. Sa communication est ainsi intitulée :

Une guerre des étoiles : les tournées de ballet dans la diplomatie culturelle de la Guerre froide (1945-1968).

Méthodologie et enjeux d’une recherche sur l’histoire de la danse transnationale

USSR. Moscow. The Bolshoi Theatre with portrait of LENIN and STALINE on the front. 1947. Robert Capa © International Center of Photography.

USSR. Moscow. The Bolshoi Theatre with portrait of LENIN and STALINE on the front. 1947. Robert Capa © International Center of Photography.


Informations pratiques

Le séminaire Histoire culturelle de la danse est organisé par Elizabeth Claire, Emmanuelle Delattre-Destemberg, Sophie Jacotot, Vannina Olivesi.

2e lundi du mois de 15 h à 18 h (salle 11, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 9 novembre 2015 au 13 juin 2016. Dates des séances : 9 novembre et 14 décembre 2015 ; 11 janvier, 8 février, 14 mars, 11 avril, 9 mai, 13 juin 2016.

Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession insérée dans un système de production des spectacles ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse.

Calendrier de fin d’année

Chers collègues et participants au séminaire, voici le calendrier des prochaines séances du séminaire Histoire culturelle de la danse :

  • 4 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, CHCSC-UVSQ)

« À la recherche de l’École de danse : une histoire des lieux et des politiques de gestion de la danse à l’Opéra (1779-1874) »

  • 11 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Lola Gonzalez-Quijano (postdoctorante, LARHRA-Univ. Lyon II)

«”Dites mon bordel” : l’amour vénal dans les établissements de spectacle parisiens au XIXe siècle »

  • Samedi 16 mai 2015 (9h-13h, salle 1)

Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS)

« Paris, New York, Londres, Calcutta: quelques étapes de la fabrication et circulation de la danse dite “hindoue” »

Séance suivie par une table ronde avec les intervenants du second semestre.

Au plaisir d’échanger avec vous lors de ces prochaines séances !

Vue de la salle de Walse construite au carré de la laiterie; Vue du temple de la paix dans le grand carré des Champs Elisées. Print shows celebrations for the anniversary of the founding of the French Republic, July 14, 1801 in two images, including a tent for dancing and a balloon ascension from which André Jacques Garnerin descends in a parachute above the Temple de la Paix and the Champs-Elysées. Library of Congress.

“Fête du 14 Juillet An IX. Vue de la salle de Walse construite au carré de la laiterie. Vue du temple de la paix dans le grand carré des Champs Elisées”, 1801, Library of Congress.

Informations pratiques : Ecole des hautes études en sciences sociales (salle 7 les lundis, salle 1 le samedi – 105 bd Raspail 75006 Paris).

Un séminaire organisé par Elizabeth Claire, chargée de recherche au CNRS (CRH-CRAL) ; Emmanuelle Delattre-Destemberg, doctorante à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC) ; Marie Glon, docteure de l’EHESS (Centre Edgar Morin, IIAC-EHESS) ; Sophie Jacotot, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Vannina Olivesi, doctorante de l’EHESS (CRAL).


Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse. Une attention particulière sera accordée aux usages des sources dans l’historiographie de la danse : quels types de sources pour quelle histoire de la danse ? comment étudier l’iconographie ? quels enjeux scientifiques émergent lors de la reconstruction des pratiques et à l’occasion de leur mise en récit historique ? enfin, quelles méthodes spécifiques mobilise-t’on pour problématiser la distance entre l’historien et l’époque qu’il étudie, s’interroger sur l’anachronisme et faire de l’écart historique un instrument heuristique ?

[Mise à jour] Prochaines séances du séminaire

Chers collègues et participants au séminaire, voici le calendrier des prochaines séances du séminaire Histoire culturelle de la danse :

  • 4 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, CHCSC-UVSQ), « À la recherche de l’École de danse : une histoire des lieux et des politiques de gestion de la danse à l’Opéra (1779-1874) »

  • 11 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Lola Gonzalez-Quijano (postdoctorante, LARHRA-Univ. Lyon II), «”Dites mon bordel” : l’amour vénal dans les établissements de spectacle parisiens au XIXe siècle »

  • Samedi 16 mai 2015 (9h-13h, salle 7)

Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS), « Paris, New York, Londres, Calcutta: quelques étapes de la fabrication et circulation de la danse dite “hindoue” »

Séance suivie par une table ronde avec les intervenants du second semestre.

Au plaisir d’échanger avec vous lors de ces prochaines séances !

tumblr_m15mh9j4UE1r8t3kio1_1280

Informations pratiques : Ecole des hautes études en sciences sociales (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris).

Un séminaire organisé par Elizabeth Claire, chargée de recherche au CNRS (CRH-CRAL) ; Emmanuelle Delattre-Destemberg, doctorante à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC) ; Marie Glon, docteure de l’EHESS (Centre Edgar Morin, IIAC-EHESS) ; Sophie Jacotot, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Vannina Olivesi, doctorante de l’EHESS (CRAL).


Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse. Une attention particulière sera accordée aux usages des sources dans l’historiographie de la danse : quels types de sources pour quelle histoire de la danse ? comment étudier l’iconographie ? quels enjeux scientifiques émergent lors de la reconstruction des pratiques et à l’occasion de leur mise en récit historique ? enfin, quelles méthodes spécifiques mobilise-t’on pour problématiser la distance entre l’historien et l’époque qu’il étudie, s’interroger sur l’anachronisme et faire de l’écart historique un instrument heuristique ?

[Séminaire 2014-2015] Lieux et circulations de la danse

Chers lecteurs du carnet, collègues et participants au séminaire, voici le programme du séminaire Histoire culturelle de la danse pour le second semestre :

  • 2 février 2015 (19h-21h, salle 7)

Elizabeth Claire (CNRS/CRH-CRAL) et Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, UVSQ), Séance d’introduction sur la thématique « Lieux et circulations de la danse »

  • 2 mars 2015 (19h-21h, salle 7)

Marie Glon (Centre Edgar Morin), « Quand les danses circulent par la poste »

  • 16 mars 2015 (19h-21h, salle 7)

Mélanie Traversier (MCF, IRHIS-Lille 3), « De la rue au théâtre-temple : enjeux et mutations des lieux de spectacle dans les villes européennes de l’époque moderne » 

  • 4 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, CHCSC-UVSQ), « À la recherche de l’École de danse : une histoire des lieux et des politiques de gestion de la danse à l’Opéra (1779-1874) » 

  • 11 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Lola Gonzalez-Quijano (postdoctorante, LARHRA-Univ. Lyon II), «”Dites mon bordel” : l’amour vénal dans les établissements de spectacle parisiens au XIXe siècle »

  • Samedi 16 mai 2015 (9h-13h, salle 7)

Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS), « Paris, New York, Londres, Calcutta: quelques étapes de la fabrication et circulation de la danse dite “hindoue” »

Séance suivie par une table ronde avec les intervenants du second semestre.

*

Informations pratiques : Ecole des hautes études en sciences sociales ; 1er et 3e lundis du mois de 19 h à 21 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 novembre 2014 au 18 mai 2015.  À partir du 19 janvier les séances du lundi se dérouleront en salle 7. Séances supplémentaires les samedis 24 janvier et 16 mai (de 9 h à 13 h, salle 1, même adresse).

Un séminaire organisé par Elizabeth CLAIRE , chargée de recherche au CNRS (CRH-CRAL) ; Emmanuelle DELATTRE-DESTEMBERG, doctorante à l’Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC) ; Marie GLON , docteure de l’EHESS (Centre Edgard Morin, IIAC-EHESS) ; Sophie JACOTOT , docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Vannina OLIVESI, doctorante de l’EHESS (CRAL).


Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse. Une attention particulière sera accordée aux usages des sources dans l’historiographie de la danse : quels types de sources pour quelle histoire de la danse ? comment étudier l’iconographie ? quels enjeux scientifiques émergent lors de la reconstruction des pratiques et à l’occasion de leur mise en récit historique ? enfin, quelles méthodes spécifiques mobilise-t’on pour problématiser la distance entre l’historien et l’époque qu’il étudie, s’interroger sur l’anachronisme et faire de l’écart historique un instrument heuristique ?

[Historiographie] Annonce de parution

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution toute récente d’un article de Juan-Ignacio Vallejos, chercheur au Conicet (Argentine) et membre de notre Atelier d’histoire culturelle de la danse :
paru dans la revue Telondefondo. Revista de Teoría y Crítica Teatral, Año X. Diciembre 2014.
*
Résumés
Este artículo busca, en principio, caracterizar los diferentes modelos de la historiografía de la danza. La historia de la danza ha ido complejizando su capacidad de análisis luego del abandono de los primeros enfoques teleológicos. En la década del noventa tiene lugar un doble desplazamiento que busca, por un lado, actualizar la metodología tradicional de la especialidad y, por el otro, redefinirla sobre la base de su integración a los estudios culturales.  Nuestra tesis sostiene que el modelo de la historia cultural, sin pretender ser una opción superadora, provee un camino para el diálogo entre enfoques opuestos en la historia de la danza.
*
This article deals with the different models of dance historiography. Currently, the first teleological approaches have become outdated and the history of dance has become more complex. In the 1990s, a double semantic displacement occurred. On the one hand, this displacement aimed to renew the traditional methodology of dance history; on the other hand, it sought to redefine the discipline through its integration into cultural studies. This article attempts to demonstrate that the model of cultural history opens a way to establish a dialogue between opposed approaches in dance history.
*
Bonne lecture !

 

2015 !

L’Atelier d’histoire culturelle de la danse vous souhaite à tous, participants au séminaire, étudiants, chercheurs, praticiens en danse, lecteurs du carnet, une très bonne et heureuse année 2015 !

09-576932(2)

Eugène Lami, Quatre études d’un couple valsant, aquarelle et mine de plomb, Paris, musée du Louvre, D.A.G. Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage.

*

Les séances du séminaire reprennent le 19 janvier prochain. Guillaume Sintès, doctorant à Paris 8 (Département Danse) nous présentera ses recherches :

Préfiguration, structuration et enjeux esthétiques du métier de chorégraphe (France, 1957-1984). Une histoire administrative et réglementaire.

Au plaisir de vous y rencontrer ! En attendant, vous pouvez consulter la bibliographie qui oriente nos séances sur l’auteur en danse.

L’Atelier d’histoire culturelle de la danse

[Séminaire 2014-2015] L’auteur en danse

Chers collègues, amis et participants au séminaire,

Voici la bibliographie sur laquelle nous appuierons notre réflexion durant ce premier semestre 2014-2015 consacré à l’auteur en danse.

Bonne lecture !

*

[Société des auteurs et compositeurs de musique], Catalogue des ballets, Paris, s. n., 1888.

Rapport des Assises européennes du droit d’auteur du chorégraphe, 20-23 septembre 1992, Archives de la SACD.

Revue française de sociologie, 1986, 27/3 : « Sociologie de l’art et de la littérature ».

Alsne Anne-Marie, « La chorégraphie et le droit d’auteur en France », Revue internationale du droit d’auteur, n° 162, 1994, pp. 2-119.

Andia Béatrice de, « Les auteurs dramatiques et leurs droits », in Béatrice de Andia, Géraldine Rideau (dir.), Paris et ses théâtres : architecture et décor, textes réunis par Béatrice de Andia et Géraldine Rideau, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, « Paris et son patrimoine », 1998, pp. 9-16.

Bayard Pierre, Et si les œuvres changeaient d’auteur ?, Paris, Ed. de Minuit, 2010, 156 p.

Bayet Jean, La Société des auteurs et compositeurs dramatiques, Paris, A. Rousseau, 1908.

Bénichou Paul, Le Sacre de l’écrivain, 1750-1830. Essai sur l’avènement d’un pouvoir spirituel laïque dans la France moderne, Paris, J. Corti, 1973.

Benveniste Émile, Le vocabulaire des institutions indo-européennes, Paris, Ed. de Minuit, 1969.

Blaustein Renée, Pettiti Louis-Edmond, Le droit d’auteur du chorégraphe. 1 : Vers l’avenir logiciel, Paris, Comité français de la danse, 1984, 16 p.

Birn Raymond, « The Profits of Ideas : Privilèges en librairie in 18th c. France », Eighteenth century studies, vol. 4, no 2, 1970, p. 131‑168.

Bois Mario, Le Covec Olivier, Le droit d’auteur du chorégraphe. 2 : Les droits du chorégraphe résidant en France, Paris, Comité français de la danse, 1984, 20 p.

Bonfanti Amélie, Le corps humain comme œuvre de l’esprit, mémoire de Master 2, dir. Muriel Fabre-Magnan, Droit, Univ. Paris 1-Panthéon-Sorbonne, 2011, 61 p.

Bozzoni Olivia, Le droit d’auteur du chorégraphe, thèse, Droit, Univ. Paris II, 1997.

Boncompain Jacques, Auteurs et comédiens au XVIIIe siècle, Paris, Perrin, 1976.

Boncompain Jacques, « Le droit d’être auteur », in La Révolution des auteurs, 1777-1793, Paris, SACD, 1984, pp. 7-32.

Boncompain Jacques, La Révolution des auteurs, Paris, Fayard, 2002.

Boncompain Jacques, De Scribe à Hugo : la condition de l’auteur, 1815-1870, Paris, H. Champion, 2013, 832 p.

Bonnet Jean-Claude, Naissance du Panthéon. Essai sur le culte des grands hommes, Paris, Fayard, 1998.

Bourdieu Pierre, Les règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil, 1992.

Brunn Alain, L’auteur, Paris, GF Flammarion, 2001.

Buch Esteban, « Le chef d’orchestre : pratiques de l’autorité et métaphores politiques », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 57e année, n° 4, juillet-août 2002, pp. 1001-1028.

Chartier Roger, L’ordre des livres : lecteurs, auteurs, bibliothèques en Europe entre XIVe et XVIIIe siècle, Aix-en-Provence, Alinea, 2012.

Chartier Roger, Inscrire et effacer : culture écrite et littérature, XIe-XVIIIe siècle, Paris, Gallimard/Le Seuil, 2005.

Compagnon Antoine, Qu’est-ce qu’un auteur ?, cours de licence LLMM 316 F2, UFR de Littérature française et comparée, Université Paris IV-Sorbonne, 2002, http://www.fabula.org/compagnon/auteur.php et http://aphelis.net/wp-content/uploads/2012/03/Compagnon-Auteur.pdf.

Dubois Jacques, L’institution de la littérature, Paris, Bruxelles, Nathan-Labor, 1978.

Dumas-Parmentier Simone-Marie, Les œuvres chorégraphiques et le droit d’auteur, thèse, Droit, Université Paris I, 148 p.

Edelman Bernard, Le sacre de l’auteur, Paris, Seuil, 2004.

Foucault Michel, « Qu’est-ce qu’un auteur ? », in Michel Foucault, Dits et Ecrits, 1954-1975, éd. établie sous la dir. de Daniel Defert et François Ewald, Paris, Gallimard, 2001, pp. 817-837.

Hesse Carla, « Enlightenment Epistemology and the Laws of Authorship in Revolutionary France, 1777-1793 », Representations, no 30, 1990, p. 109‑137.

Jacques-Lefèvre Nicole (dir.), Une histoire de la « fonction-auteur » est-elle possible ?, Actes du colloque organisé par le Centre de recherche LiDiSa, Littérature et discours du savoir, 11-13 mai 2000, E.N.S. Fontenay-Saint-Cloud, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2001, 292 p.

Kant Emmanuel, Qu’est-ce qu’un livre ? Textes de Kant et Fichte, trad. fr. Jocelyn Benoist, Paris, Presses universitaires de France, 1995.

Kristeller Paul Oskar, « The Modern System of the Arts: A Study in the History of Aesthetics (I) », Journal of the History of Ideas, vol. 12, n° 4, Oct. 1951, pp. 496-527

Kristeller Paul Oskar, « The Modern System of the Arts: A Study in the History of Aesthetics (II) », Journal of the History of Ideas, vol. 13, n° 1, janv. 1952, pp. 17-46.

Laurenti Jean-Noël, Lecomte Nathalie, Naudeix Laura, « Introduction », in Louis de Cahusac, La danse ancienne et moderne ou Traité historique de la danse, Paris, Desjonquères – Centre national de la danse, 2004.

Leclerc Gérard, Histoire de l’autorité : l’assignation des énoncés culturels et la généalogie de la croyance, Pais, Presses universitaires de France, 1996.

Leclerc Gérard, Le sceau de l’œuvre, Paris, Éd. du Seuil, coll. « Poétique », 1998.

Letzter Jacqueline, Adelson Robert, « Un drame d’ambitions déçues : les opéras d’Isabelle de Charrière », Revue d’histoire du théâtre, n° 195, 1997/3, pp. 235-254.

Letzter Jacqueline, Adelson Robert, Women Writing Opera. Creativity and Controversy in the Age of the French Revolution, Los Angeles – Londres, University of California Press, 2001, 358 p.

Levinson Jerrold, « Pour une définition historique de l’art », in Jerrold Levinson, L’art, la musique et l’histoire, Paris, Éditions de l’Éclat, 1998.

Lilti Antoine, Figures publiques : l’invention de la célébrité (1750-1850), Paris, Fayard, 2014.

Lucas André, Lucas Henri-Jacques, Lucas-Schloetter Agnès, Traité de la propriété industrielle et artistique, Paris, LexisNexis, 2012 (1ère éd. 1994), 1569 p.

Marquié Hélène, « Du notateur à l’auteur : être chorégraphe au XIXe siècle », in Agnès Graceffa (dir.), Histoire du statut de l’artiste, XVe-XXIe siècle, Paris, Hermann, 2012, pp. 77-88.

Menger Pierre-Michel, « Le travail à l’œuvre. Enquête sur l’autorité contingente du créateur dans l’art lyrique », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 65e année, 2010/3, pp. 743-786.

Nye Edward, « ‘Choreography’ is Narrative : The Programmes of the Eighteenth-Century Ballet d’Action », Dance Research, vol. 26, n° 1, Summer 2008, pp. 42-59.

Nye Edward, Mime, Music and Drama on the Eighteenth Century Stage : The Ballet d’Action, Cambridge, Cambridge University Press, 2011.

Peacock Alan T., Weir Ronald B., The composer in the market place, London, Faber Music, 1975, 171 p.

Pérez Liliane, L’invention technique au siècle des Lumières, Paris, A. Michel, 2000.

Pouillaude Frédéric, Le désœuvrement chorégraphique : étude sur la notion d’œuvre en danse, Paris, Vrin, 2009, 430 p.

Rose Mark, Authors and owners: the invention of copyright, Cambridge (Mass.), London, Harvard University Press, 1993.

Sapiro Gisèle, « Droit et histoire de la littérature : la construction de la notion d’auteur », Revue d’histoire du XIXe siècle, vol. 48, n° 1, 2014, pp. 107-122.

Schaeffer Jean-Marie, « Originalité et expression de soi », Communications, n° 64, 1997, pp. 89-115.

Scherer Frederic M., Quarter Notes and Bank Notes: The Economics of Music Composition in the Eighteenth and Nineteenth Centuries, Princeton, Princeton University Press, 2004.

Schlanger Judith, L’invention intellectuelle, Paris, Fayard, 1983.

Stévance Sophie (dir.), Composer au XXIe siècle : pratiques, philosophies, langages et analyses, Paris, Vrin, 2010.

Viala Alain, La naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Paris, Éd. de Minuit, 1985.

Viala Alain, « L’auteur et son manuscrit dans l’histoire de la production littéraire », in Michel Contat (dir.), L’auteur et son manuscrit, Paris, PUF, 1991, pp. 95-118.

Woodmansee Martha, « The genius and the copyright : economic and legal conditions of the emergence of the “Author” », Eighteenth century studies, vol. 17, no 4, 1984, p. 425‑448.

Séminaire d’histoire culturelle de la danse 2014 – 2015

Nous avons le plaisir de vous informer de la reprise, lundi 3 novembre à 19h, du séminaire d’histoire culturelle de la danse à l’EHESS (105, bd Raspail, 75006 Paris, salle 1). 

Le premier semestre sera consacré à l’ouverture d’un nouveau chantier : la question de l’auteur en danse. Le second semestre poursuivra la recherche engagée l’an dernier sur les lieux de danse.

Pour favoriser les échanges et les avancées collectives, nous proposons cette année une nouvelle formule : chaque semestre comptera quatre séances traditionnelles (2 heures le lundi soir) puis une matinée conjuguant exposé(s) et table-ronde, pour revenir sur les dossiers étudiés et prolonger la réflexion (4 heures le samedi matin). 

Au plaisir de vous revoir,

Elizabeth Claire, Emmanuelle Delattre, Marie Glon, Sophie Jacotot, Vannina Olivesi

1er semestre

•   lundi 3 novembre, 19h-21h : introduction

•   lundi 24 novembre, 19h-21h (exceptionnellement en salle 2) : Hélène Marquié (maîtresse de conférence, Paris 8), De Filippo Taglioni à Louise Stichel : rôle et place des chorégraphes au XIXe siècle

•   lundi 15 décembre, 19h-21h : Marie Glon (doctorante à l’EHESS), Les “danses en Chorégraphie” ou la naissance de deux statuts d’auteur en danse au XVIIIe siècle

•   lundi 19 janvier, 19h-21h : Guillaume Sintès (doctorant à Paris 8, département Danse), Préfiguration, structuration et enjeux esthétiques du métier de chorégraphe (France, 1957-1984). Une histoire administrative et réglementaire

•   samedi 24 janvier, 9h-13h : Vannina Olivesi (doctorante à l’EHESS), Des professionnels en quête d’autorité et de légitimité : maîtres de ballet et chorégraphes de l’Opéra au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, suivie par une Table-ronde.

Le programme du second semestre sera bientôt annoncé.

Le programme du séminaire 2013-2014. Second semestre

Voici la suite du programme du séminaire Histoire culturelle de la danse 2013-2014

Le séminaire se déroule à l’EHESS (105, bd Raspail, 75006 Paris, salle 7, 19h-21h).

 

Teatro eretto alla Carlina, villa del signor Bovio, l’anno 1725 per rappresentarvi la Rodoguna di Pierre Corneille Incisione all’acquaforte BCABo, GDS Cart. H, Feste e scene teatrali, n. 46 Bologna (Italy), Biblioteca dell’archiginnasio.

Teatro eretto alla Carlina, villa del signor Bovio, l’anno 1725 per rappresentarvi la Rodoguna di Pierre Corneille.
Incisione all’acquaforte. BCABo, GDS Cart. H, Feste e scene teatrali, n. 46. Bologna (Italia),
Biblioteca dell’Archiginnasio
.

*
10 février 2014 : Roland Huesca (Professeur, Université de Lorraine),  A chaque lieu, ses attentes. Théâtre des Champs-Elysées et théâtre du Châtelet à l’époque des Ballets russes.
24 février 2014 : Isabelle Conte (doctorante à l’EPHE), Les différents lieux des bals d’artistes à Paris: l’exemple du Bal des Quat’Z’Arts (1892-1966).
10 mars 2014 : Pauline Lemaigre-Gaffier (maître de conférence, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Danser à la cour, danser pour la cour : les Menus Plaisirs et la danse dans la France des Lumières.

24 mars 2014 : Katharina Van Dyk (doctorante, Paris 8), Sur quelques archives filmiques de la modern dance : enjeux méthodologiques et esthétiques ; discutante : Laetitia Doat.

7 avril 2014 : François Gasnault (Conservateur général du patrimoine, chercheur à l’IIAC-Lahic), Fest-noz et bal folk : parcours, usages et fonctions de la danse en milieu « trad » (années 1950-années 2000).

28 avril 2014 : Sarah di Bella (Université de Paris Ouest-Nanterre), La danse circulaire : paradigme chorégraphique de la pensée disciplinaire,16e-17e siècles ; discutant : à confirmer.

12 mai 2014 : Table-ronde autour de la question des lieux dans le livre de Sophie Jacotot, Danser à Paris dans l’entre-deux-guerres. Lieux, pratiques et imaginaires des danses de société des Amériques (1919-1939).

26 mai 2014 : Séance de conclusion.

Petit rappel : le séminaire est en entrée libre et ouvert à tous dans la limite des places disponibles.

Bibliographie #2 : L’iconographie de la danse

Nous poursuivons cette année notre réflexion historiographique et méthodologique sur les usages de l’iconographie dans l’histoire de la danse.

Vous trouverez ici la bibliographie que nous avons constitué pour la préparation des séances du séminaire. Elle n’est pas exhaustive.

Toutes vos suggestions de lectures complémentaires seront les bienvenues.

*

Gabriel de Saint-Aubin, Interior of the Coliseum, Paris, ca 1771-1780, black chalk with watercolour, British Museum.

Gabriel de Saint-Aubin, Interior of the Coliseum, Paris, ca 1771-1780, black chalk with watercolour, British Museum.

 *

1. Historiographie – Méthodologie

Barbichon Guy, « Usages de l’image : faire, dire », Ethnologie française, nouvelle série, t. 24, n° 2 : Usages de l’image, avril-juin 1994, pp. 169-175.

Burke Peter, Eyewitnessing, London, Reaktion, 2001.

Burke Peter, « Interrogating the Eyewitness », Cultural and Social History, 7:4, 2010, pp. 435-443.

Garelli Marie-Hélène, « Gestuelle et danse dans le monde antique. Deux questions de bibliographie », Pallas, 71, 2006, pp. 151-167.

Goetschel Pascale, « Les usages de l’image en histoire », Vie sociale, « Iconographie et histoire sociale », n° 1, 2005, pp. 21-41.

Hunt Lynn et Vanessa R. Schwartz, « Capturing the Moment: Images and Eyewitnessing in History », Journal of Visual Culture, décembre 2010 9:3, pp. 259-271.

Maguet Frédéric, « De la série éditoriale dans l’imagerie : l’exemple des costumes régionaux », Ethnologie française, nouvelle série, t. 24, n° 2 : Usages de l’image, avril-juin 1994, pp. 226-241.

Vigarello Georges, « Le corps comme objet de représentation : un regard d’historien », dans B. Madiot, É. Lage, A. Arruda (dir.), Une approche engagée en psychologie sociale : l’œuvre de Denise Jodelet, Paris, Érès, 2008, p. 189-197.

Vovelle Michel, Idéologies et mentalités, Paris, François Maspero, 1982.

 *

2. Histoire des images et des techniques de reproduction

Baridon Laurent, Guédron Martial, L’art et l’histoire de la caricature, Paris, Citadelles & Mazenod, 2009, 303 p.

Bassy Alain-Marie, « Le texte et l’image », dans Roger Chartier, Henri-Jean Martin (dir.), Histoire de l’édition française, vol. II : Le Livre triomphant. 1660-1830, Paris, Fayard, Cercle de la librairie, 1990.

Cabanne Pierre, Honoré Daumier, témoin de la Comédie humaine, Paris, Éditions de l’Amateur, 1999, 189 p.

Gaudriault Raymond, La gravure de mode féminine en France, Paris, Éditions de l’Amateur, 1983, 223 p.

Gaudriault Raymond, Répertoire de la gravure de mode française des origines à 1815, Paris, Promodis – Éditions du Cercle de la Librairie, 1988, 309 p.

Gervereau Laurent, Histoire du visuel au XXe siècle, Paris, Editions du Seuil, 2003.

Grivel Marianne, Le commerce de l’estampe à Paris au XVIIe siècle, Genève : Droz, Paris : Champion, 1986, 448 p.

Michaud Stéphane, Mollier Jean-Yves, Savy Nicole (dir.), Usages de l’image au XIXe siècle, Créaphis, 1992.

*

3. Théories des images

Agamben Giorgio, Image et mémoire, Paris, Hoëbeke, 1998.

Careri Giovanni, Lissarrague François, Schmitt Jean-Claude et Severi Giovanni (dir.), Traditions et temporalités des images, Paris, éd. de l’EHESS, 2009.

Careri Giovanni, Envols d’amour. Le Bernin montage des arts et dévotion baroque, Paris, Usher, 1990.

Careri Giovanni, La Jérusalem délivrée du Tasse. Poésie, peinture, musique, ballet, Klincksiek, Musée du Louvre, 1999, 449 p. Edition des actes du colloque organisé à l’Institut Culturel Italien et au Louvre en 1993.

Careri Giovanni, Gestes d’amour et de guerre. L’image-affect. Poésie, peinture, théâtre et danse dans l’Europe du Tasse, Paris, éd. de l’EHESS, 2005.

Didi-Huberman Georges, Devant l’image : question posée aux fins d’une histoire de l’art, Paris, Éd. de Minuit, 1990.

Didi-Huberman Georges, Devant le temps : histoire de l’art et anachronisme des images, Paris, Éd. de Minuit, 2000.

Didi-Huberman Georges, L’Image survivante : histoire de l’art et temps des fantômes selon Aby Warburg, Paris, Éd. de Minuit, 2002.

Ginzburg Carlo, « De A. Warburg à E. Gombrich. Notes sur un problème de méthode », dans Mythes Emblèmes Traces. Morphologie et histoire (trad. M. Aymard et al.), Lagrasse, Verdier, 2010.

Marin Louis, Détruire la peinture, Paris, Galilée, 1977.

Marin Louis, Des pouvoirs de l’image, Paris, Seuil, 1993.

Marin Louis, De la représentation, Paris, Gallimard/Le Seuil, 1994, 396 p.

Marin Louis, Opacité de la peinture, Paris, éd. de l’EHESS, 2006, 263 p.

Michaud Philippe-Alain, Aby Warburg et l’image en mouvement, Paris, Macula, 1998

Panofsky Erwin, La perspective comme forme symbolique (trad. sous la dir. de Guy Ballangé), Paris, Ed. de Minuit, 1991.

Panofsky Erwin, Essais d’iconologie (trad. C. Herbette et B. Teyssèdr), Paris, Gallimard, 1979.

Severi Carlo (dir.), Image et anthropologie, numéro spécial de la revue L’Homme, n. 165, Janvier/ mars 2003.

Severi Carlo (dir.), Pièges à voir, pièges à penser, numéro spécial de la revue Gradhiva, 2011.

Warburg Aby, Essais florentins (trad. S. Muller), Paris, Klincksieck, 2003 [1990].

Warburg Aby,  Le Rituel du serpent, (trad. S. Muller et al.), Paris, Macula, 2003.

Warburg Aby, « Les costumes de scène pour les Intermèdes de 1589 » [1895], dans A. Surgers (trad. et présentation), La Pellegrina et les Intermèdes, Florence, 1589, Vijon, Lampsaque, 2009.

Warburg Aby, Miroirs de faille : à Rome avec Giordano Bruno et Édouard Manet, 1928-29 (trad. S. Zilberfarb), Dijon, Les Presses du réel, Paris, Institut national d’histoire de l’art, l’Écarquillé, 2011.

*

4. Histoire & Culture Visuelle

Bal Mieke, « Part 3: Visual Analysis », dans A Mieke Bal Reader Chicago, University of Chicago Press, 2006, pp. 269-334.

[Coll.], « Visual Culture Questionnaire », October, Vol. 77. (Summer, 1996), pp. 25-70.

Coronil Fernando, « Seeing History », Hispanic American Historical Review, 84.1 (2004) 1-4.

Dikovitskaya Margarita, Visual culture : the study of the visual after the cultural turn, Cambridge, Mass., MIT Press, 2005, 316 p.

Bryson Norman, Michael Ann Holly, et Keith Moxey (éds.), Visual culture : images and interpretations, Hanover, NH : UP of New England / Wesleyan University Press, 1994, 429 p.

Evans Jessica and Stuart Hall (eds.), Visual Culture: The Reader London, Sage Publications Ltd., 1999, 512 p.

Holly Michael Ann and Moxey Keith (eds.), Art History, Aesthetics, Visual Studies, New Haven, CT: Sterling and Francine Clark Art Institute/Yale University Press, 2002.

Howells Richard, Visual culture, Cambridge, Polity, 2003, 292 p.

Jay Martin, « Cultural relativism and the visual turn », Journal of Visual Culture, December 2002 1, pp. 267-278.

Jay Martin, Downcast Eyes: The Denigration of Vision in Twentieth-Century French Thought, Berkeley, University of California Press, 1994, 648 p.

Mirzoeff Nicolas, « On Visuality », Journal of Visual Culture, 5:1, avril 2006, pp. 53-79.

Mirzoeff Nicolas, « What is Visual Culture? », An Introduction to Visual Culture, London, Routledge, 1999, p. 1-33.

Mirzoeff Nicholas, Bodyscape : art, modernity and the ideal figure, London, Routledge, 1995, 214 p.

Mitchell, W.J.T., Iconology: Image, Text, Ideology, Chicago, University of Chicago Press, 1987, 226 p.

Mitchell, W.J.T., Picture Theory: Essays on Verbal and Visual Representation, Chicago, University of Chicago Press, 1994.

Mulvey Laura, « Visual Pleasure and Narrative Cinema », Screen, 16.3, Autumn 1975, pp. 6-18.

Mulvey Laura, Visual & Other Pleasures, London, Palgrave MacMillan, 2009 (1989).

Phelan Peggy, Unmarked: the politics of performance, London, Routledge, 1993, 224p.

Schwartz Vanessa R., et Jeannene M. Przyblyski (éds.), The Nineteenth-Century Visual Culture Reader, London, Routledge, 2004, pp. 235-38.

Schwartz Vanessa R., Spectacular Realities: Early Mass Culture in fin-de-siècle Paris, Berkeley, University of California Press, 1998.

*

5. Théâtre – Danse

Aliverti Maria Inès, Il Rittrato d’attore nel Settecento francese e inglese, Pisa, ETS ed., 1986, 168 p.

Aliverti Maria Inès, La Naissance de l’acteur moderne. L’acteur et son portrait au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, coll. « Le temps des images », 1998, 247 p.

Anglo Sydney, L’escrime, la danse et l’art de la guerre. Le livre et la représentation du mouvement, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2011, 95 p.

Asleson Robyn (éd.), Notorious Muse : the Actress in British Art and Culture, 1776-1812, New Haven-Londres, Yales University Press, 2003, 240 p.

Auclair Mathias, Vidal Pierre (dir.), Image[s] de la danse, Paris, Bibliothèque nationale de France ; Montreuil, Gourcuff-Gradenigo, 2008, 95 p.

Balme Christopher Bryan, Chiara Maria, Erenstein Robert, Molinari Cesare, Pietrini Sandra, European theatre iconography: proceedings of the European Science Foundation Network : Mainz, 22-26 July 1998, Wassenaar, 21-25 July 1999, Poggio a Caiano, 20-23 July 2000, Roma, Bulzoni, 2002, 388 p.

Clarke Mary, Crisp Clement, Ballet in art : from the Renaissance to the present, London, Ash & Grant, 1978, 144 p.

Claire Elizabeth, « L’inconvenance du corps révolutionnaire en Angleterre, ou la valse macabre », Analele Universitatii Bucuresti, Seria Historia, n° 58/2009, Editura Universitatii Bucuresti, 2010, pp. 49-66.

Cohen Sarah R., Art, Dance, and the Body in French Culture of the Ancien Regime, Cambridge, Melburne, Madrid, Cambridge University Press, 2000, 352 p.

[Coll.], Figures libres, Figures imposées de la danse. Exposition du 13 juin au 19 septembre 2010, Patrimoine en Isère – musée Saint-Antoine-l’Abbaye, 2010, 128 p. [Catalogue d’expo : l’iconographie de la danse de l’Antiquité au XXe siècle]

Debat Michelle (dir.), Photographie et danse, numéro spécial de la revue Ligiea, dossiers sur l’art, 2012.

Declercq Gilles, Guardia Jean de (dir.), Iconographie théâtrale et genres dramatiques. Mélanges offerts à Martine de Rougemont, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2008, 272 p.

Erenstein Robert L., « Theatre Iconography: An Introduction », Theatre Research International, XXII, n° 3 (autumn 1997), pp. 185-189.

Guillot Catherine, « Portraits d’acteurs (XVIIe siècle – début XIXe siècle) », Revue d’histoire du théâtre, 1er trimestre 2008, n° 237.

Guilmar-Geddes Laurence, « De l’iconographie de quelques figures de ballet sous le règne de Louis XIV », La Recherche en danse, n° 2, 1983, pp. 39-44.

Hawcroft Michael, « Le théâtre français du XVIIe siècle et le livre illustré », dans Larry F. Norman, Philippe Desan, Richard Strier (dir.), Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux XVIe et XVIIe siècles, Fasano, Paris, Schena Editore, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2002, pp. 317-348.

Heck Thomas (dir.), Picturing Performance: The Iconography of the Performing Arts in Concept and Practice, Rochester, N. Y.; Woodbridge, University of Rochester Press, 1999, 255 p.

Guibert Noëlle (dir.), Portrait(s) de Sarah Bernhardt, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2000, 207 p.

Guibert Noëlle, Garcia Joëlle (dir.), Acteurs en scène : regards de photographes, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2008, 125 p.

Kowzan Tadeusz, « Iconographie-iconologie théâtrale : le signe iconique et son référent », Diogène, n° 130 (avril-juin 1985), pp. 51-68.

La Gorce Jérôme de, Monbeig Goguel Catherine, Iconographie et arts du spectacle. Actes du séminaire CNRS, Paris, Klincksieck, 1996.

Launay Isabelle, « Portrait d’une danseuse en sorcière, Hexentanz de Mary Wigman », Théâtre / Public, 2000.

Louppe Laurence, « Le corps visible. La photographie comme source iconographique de l’histoire de la danse moderne et contemporaine. Supports, genres, usages », dans L’histoire de la danse, repères dans le cadre du diplôme d’Etat, Pantin, CND, 2000, pp. 46-54.

McCarren Felicia, Dancing Machines: Choreographies of the Age of Mechanical Reproduction, Stanford Univ. Press, 2003, 264 p.

Mirimonde Albert P. de, L’iconographie musicale sous les Bourbons. La musique dans les arts plastiques (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, Éditions A. et J. Picard, 1975, 202 p.

Music in Art. International Journal for Music Iconography, Vol. XXXVI, n° 1-2, Spring 2011. [N° spécial sur l’iconographie de la danse].

Nordera Marina, La construction de la féminité dans la danse (XVe-XVIIIe siècle), (catalogue d’exposition, Centre national de la danse, 4 novembre 2004-21 janvier 2005), Pantin, Centre national de la danse, 2004, 47 p.

Olivesi Vannina, « L’iconographie comme source dans l’historiographie du ballet de l’Opéra de Paris : l’exemple des Galeries théâtrales du premier XIXe siècle », dans Roxane Martin, Marina Nordera (dir.), Les arts de la scène à l’épreuve de l’histoire. Les objets et les méthodes de l’historiographie des spectacles produits sur la scène française (1635-1906). Actes du colloque international tenu à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, Paris, Honoré Champion, 2011, pp. 193-210.

Perry Gill, Roach Joseph, The First Actresses : Nell Gwyn to Sarah Siddons, London, National Portrait Gallery, 2011.

Quaderni di Teatro, VII, 28 (maggio 1985) : « Rittrato d’attore ».

Revue de la Bibliothèque nationale de France, n°29, 2008 : « La danse », pp. 3-36.

Rougemont Martine de, « Deux images d’un théâtre ou l’Image du Théâtre », Quaderni di Teatro, III, 11 (febraio 1981) : « Il teatro dell’Illuminismo », pp. 51-66.

Rougemont Martine de, « Situation de l’iconographie théâtrale », dans Jean-Marie Thomasseau (dir.), Le théâtre au plus près. Pour André Veinstein, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2005, pp. 168-182.

Rousier Claire (dir.), Scènes de bal, bals en scène, Pantin, Centre national de la danse, 2010, 124 p.

Sobchackz Vivian, Carnal Thoughts : Embodiment and Moving Image Culture, University of California Press, 2004, 340 p.

Sowell Madison U. (et al.), Il balletto romantico : tesori della collezione Sowell, Palermo, L’Epos, 2007, 242 p.

Van Dyk Katharina, « D’une figure d’extase. Étude d’une photographie de Doris Humphrey dans le solo Two Ecstatic Themes (1931) », Funambule, n° 10, déc. 2010, pp. 75-92.

Vertigo. Esthétique et histoire du cinéma, hors-série Danses, Marseille, Images En Manœuvres Éditions, octobre 2005.

West Shearer, The Image of the Actor: Verbal and Visual Representation in the Age of Garrick and Kemble, London, Pinter Publishers, 1991.

Wild Nicole, Décors et costumes du XIXe siècle, Paris, Bibliothèque nationale, 2 vol., 1987.

Zorzi Ludovico, Représentation picturale et représentation théâtrale, Paris, G. Monfort, 1998.

*   *   *