Archives par étiquette : Amériques

[Mise à jour] Prochaines séances du séminaire

Chers collègues et participants au séminaire, voici le calendrier des prochaines séances du séminaire Histoire culturelle de la danse :

  • 4 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (doctorante, CHCSC-UVSQ), « À la recherche de l’École de danse : une histoire des lieux et des politiques de gestion de la danse à l’Opéra (1779-1874) »

  • 11 mai 2015 (19h-21h, Salle 7)

Lola Gonzalez-Quijano (postdoctorante, LARHRA-Univ. Lyon II), «”Dites mon bordel” : l’amour vénal dans les établissements de spectacle parisiens au XIXe siècle »

  • Samedi 16 mai 2015 (9h-13h, salle 7)

Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS), « Paris, New York, Londres, Calcutta: quelques étapes de la fabrication et circulation de la danse dite “hindoue” »

Séance suivie par une table ronde avec les intervenants du second semestre.

Au plaisir d’échanger avec vous lors de ces prochaines séances !

tumblr_m15mh9j4UE1r8t3kio1_1280

Informations pratiques : Ecole des hautes études en sciences sociales (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris).

Un séminaire organisé par Elizabeth Claire, chargée de recherche au CNRS (CRH-CRAL) ; Emmanuelle Delattre-Destemberg, doctorante à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CHCSC) ; Marie Glon, docteure de l’EHESS (Centre Edgar Morin, IIAC-EHESS) ; Sophie Jacotot, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Vannina Olivesi, doctorante de l’EHESS (CRAL).


Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires dans une perspective culturaliste, attentive à l’articulation et aux écarts entre les pratiques et les représentations. On étudiera les moments clés, grandes figures et lieux de mémoire qui ont marqué l’historiographie de la danse ; la construction de la danse comme pratique sociale légitime et comme profession ; les lieux et la circulation des pratiques ; la danse comme construction des rapports entre les sexes et des identités de genre ; la question de l’auteur en danse. Une attention particulière sera accordée aux usages des sources dans l’historiographie de la danse : quels types de sources pour quelle histoire de la danse ? comment étudier l’iconographie ? quels enjeux scientifiques émergent lors de la reconstruction des pratiques et à l’occasion de leur mise en récit historique ? enfin, quelles méthodes spécifiques mobilise-t’on pour problématiser la distance entre l’historien et l’époque qu’il étudie, s’interroger sur l’anachronisme et faire de l’écart historique un instrument heuristique ?

Le programme du séminaire 2013-2014. Second semestre

Voici la suite du programme du séminaire Histoire culturelle de la danse 2013-2014

Le séminaire se déroule à l’EHESS (105, bd Raspail, 75006 Paris, salle 7, 19h-21h).

 

Teatro eretto alla Carlina, villa del signor Bovio, l’anno 1725 per rappresentarvi la Rodoguna di Pierre Corneille Incisione all’acquaforte BCABo, GDS Cart. H, Feste e scene teatrali, n. 46 Bologna (Italy), Biblioteca dell’archiginnasio.

Teatro eretto alla Carlina, villa del signor Bovio, l’anno 1725 per rappresentarvi la Rodoguna di Pierre Corneille.
Incisione all’acquaforte. BCABo, GDS Cart. H, Feste e scene teatrali, n. 46. Bologna (Italia),
Biblioteca dell’Archiginnasio
.

*
10 février 2014 : Roland Huesca (Professeur, Université de Lorraine),  A chaque lieu, ses attentes. Théâtre des Champs-Elysées et théâtre du Châtelet à l’époque des Ballets russes.
24 février 2014 : Isabelle Conte (doctorante à l’EPHE), Les différents lieux des bals d’artistes à Paris: l’exemple du Bal des Quat’Z’Arts (1892-1966).
10 mars 2014 : Pauline Lemaigre-Gaffier (maître de conférence, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Danser à la cour, danser pour la cour : les Menus Plaisirs et la danse dans la France des Lumières.

24 mars 2014 : Katharina Van Dyk (doctorante, Paris 8), Sur quelques archives filmiques de la modern dance : enjeux méthodologiques et esthétiques ; discutante : Laetitia Doat.

7 avril 2014 : François Gasnault (Conservateur général du patrimoine, chercheur à l’IIAC-Lahic), Fest-noz et bal folk : parcours, usages et fonctions de la danse en milieu « trad » (années 1950-années 2000).

28 avril 2014 : Sarah di Bella (Université de Paris Ouest-Nanterre), La danse circulaire : paradigme chorégraphique de la pensée disciplinaire,16e-17e siècles ; discutant : à confirmer.

12 mai 2014 : Table-ronde autour de la question des lieux dans le livre de Sophie Jacotot, Danser à Paris dans l’entre-deux-guerres. Lieux, pratiques et imaginaires des danses de société des Amériques (1919-1939).

26 mai 2014 : Séance de conclusion.

Petit rappel : le séminaire est en entrée libre et ouvert à tous dans la limite des places disponibles.

Arguments sur l’existence d’une danse subversive durant la dernière dictature en Argentine (1977-1978)

Exposé de Juan Ignacio Vallejos (CONICET-Argentine)
dans le cadre du séminaire EHESS d’Esteban Buch : Musique et politique au vingtième siècle
ce vendredi 7 février
à 17 h en salle 11 au 105 bd Raspail, Paris 6e
*
Juan Ignacio Vallejos est docteur en histoire de l’EHESS. Ses recherches portent sur l’histoire de la danse et du théâtre, principalement durant la période moderne. Il a travaillé comme enseignant à l’Université de Buenos Aires et en tant qu’ATER à Nancy 2. Il est membre de l’Atelier d’histoire culturelle de la danse (CRAL-EHESS) et durant les années 2009 à 2012 il a codirigé le séminaire Histoire culturelle de la danse à l’EHESS. Il a été boursier de la Fondation Getty, du programme ALBAN et du programme Aide à la Recherche et au Patrimoine en Danse du Ministère de Culture et Communication. Actuellement, il travaille en tant que chercheur au CONICET (Conseil national de recherche scientifique et technique) en Argentine.
*

L’histoire des bals sur France Culture

La Fabrique de l’Histoire sur France Culture a produit cette semaine quatre émissions sur l’histoire des bals : 

  • la première émission était consacrée à Michel Reilhac qui a inventé “Le Bal moderne” en 1993 ;
  • celle de mardi 7 janvier proposait un documentaire sur les bals clandestins durant la Seconde Guerre mondiale ;
  • dans la troisième, Emmanuel Laurentin recevait Marie-Françoise Bouchon et Marina Nordera sur le sujet du bal des débutantes et à l’entrée dans le monde ;
  • le débat historiographique de la quatrième émission était consacré à deux ouvrages : Scènes de bal, bals en scène par Marie-Françoise Bouchon, Virginie Garandeau, Sophie Jacotot, Nathalie Lecomte (Pantin, Centre national de la danse, 2011) et à l’ouvrage récent de Sophie Jacotot, Danser à Paris dans l’entre-deux-guerres : lieux, pratiques et imaginaires des danses de société des Amériques, 1919-1939 (Paris, Nouveau Monde, 2013).

A écouter ici !

84736100182560L